Shield InformatiqueSHIELDInformatique

2018, l'année de la sécurité apaisée ?

Ce début d'année 2018 est, pour le secteur de la sécurité informatique, particulièrement mouvementé puisque les failles majeures s'enchainent à un rythme important et poussent les entreprises à redoubler de vigilance sur leur stratégie de défense.

Les bouleversements organisationnelles exigés par le nouveau Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD), qui entrera en vigueur le 25 mai 2018, ne sont eux non plus pas de nature à rassurer le monde professionnel.

Et pourtant, paradoxalement, le moment ne serait-il pas venu d'aborder la sécurité informatique de manière apaisée ? En effet, le temps où les entreprises étaient totalement démunies face aux cybermalveillances est derrière nous. Si par le passé le seul choix résidait entre ignorer la menace en croisant les doigts ou engager des experts, rares et donc couteux, issus des rangs des hackers, une plus large gamme d'options existent aujourd'hui.

Les métiers de la sécurité informatique se sont multipliés et démocratisés, et le nombre d'experts prêt à accompagner les professionnels dans leur lutte contre les cybermalveillances ne cessent de croitre. Au sein des administrations et même du grand public, notamment grâce aux efforts constants de l'ANSSI, la volonté de ne laisser personne démunie face au risque est bien présente.

C'est pourquoi, après l'époque des cybercrimes à la une des journaux télévisés, qui aura au moins eu le mérite de rappeler que la sécurité informatique ne pouvait pas être ignorée lorsqu'on souhaite être un professionnel sérieux, il est temps d'avoir une relation plus apaisée avec cette problématique.

Car lorsque l'on envisage la sécurité informatique non plus sous la forme de crises mais en tant qu'élément du processus naturel d'une entreprise, on s'aperçoit que finalement les efforts et les coûts de mise en œuvre sont bien moins élevés qu'on aurait pu le croire !

Retour